Jean-Paul Thibeau

Du 1er au 30 septembre 2012

 

Jean-Paul Thibeau est né en 1950 à La Teste de Buch. Il vit actuellement à Marseille et travaille à Aix-en-Provence. Artiste intermédia, il est coordinateur des sessions d’expérimentations artistiques « protocoles méta « . En tant qu’enseignant, il est l’initiateur du « méta-atelier  » de l’Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence.

 

Depuis le début des années 1970, Jean-Paul Thibeau développe des processus artistiques liés au comportement artistique en combinant expérimentation et transmission. Par une recherche incessante et tâtonnante, il réalise une poétique de l’existence, tout en explorant régulièrement des situations collaboratives (cf Sessions et Congrès Singuliers Protocoles Méta). Sa pratique artistique est un agencement d’expériences polymorphes qui visent à interroger « le soi artiste », ses modalités, ses activités, tout en questionnant les modes d’expositions. Les formes de ces expériences varient en fonction des lieux, des durées, des propositions, et des interlocuteurs mis en jeux. La majeure partie de son activité s’appuie sur la notion de déplacement (méta): déplacement physique et déplacement poétique(cf protocoles méta). Sa pratique pédagogique s’apparente à un laboratoire mobile à partir duquel il peut explorer ce rapport complexe entre expérience artistique et transmission.

« Depuis toujours ma pratique artistique et sociale a combiné diverses approches de l’art et a pour but de faire se croiser, s’entremêler diverses disciplines, voir différents champs sociaux sur un mode d’échanges d’expériences mais aussi d’expérimentation tout court – c’est la raison d’être des Protocoles Méta (protocolesmeta.com). Non pas pour inventer un art nouveau, mais pour créer d’autres rapports entre art et vie, pour explorer une existence plus pertinente et plus attentive aux relations inter-individuelles mais aussi inter-sociales.

 

La pomme de terre est un élément simple, rustique (et de survie) à partir duquel peuvent se croiser, se relier des récits riches et des expériences inattendues, elle fonctionne comme un médium commun… La création à Cantemerle d’un site qui permet à la fois de recentrer (recenser) ces récits, ces expériences, ces pratiques et d’en explorer les potentiali- tés, d’expérimenter tant sur la conservation des espèces essentielles, que sur la manière de les cuisiner, que sur l’histoire, l’imaginaire dont les pommes de terre sont porteuses… Il s’agira à la fois d’un lieu ressource (bibliothèque, documentation…), de résidence de création, d’exposition de rencontre, que de ventes de pommes de terres et de festivité à partir de ces humbles tubercules. »

 

Jean-Paul Thibeau