Badr El Hammami

Du 17 janvier au 15 avril 2015

 

Badr El Hammami est né en 1979 au Maroc, a fait ses études à Bordeaux et à Valence, et vit et travaille en France.

 

L’artiste expérimente de façon poétique le concept de frontière autour d’un ensemble d’installations, textes, photographies, vidéo et performances. Il questionne cette notion arbitraire sans laquelle l’étranger ne serait pas. Son statut d’étranger en France lui permet une lecture paradoxale des cartes et des territoires. Car lorsque Badr regarde une carte, il ne voit pas « des pays juxtaposés, ni des formes », mais «un réseau de lignes, une forme rhizomique qui connecte tous les territoires».

 

Il a participé à de nombreuses expositions internationales — les dernières en date étant Sous nos yeux (dernière partie) (MACBA, Musée d’art contemporain de Barcelone, Espagne) ; ZOOM FESTIVAL (festival international de film, Gelenia gora, Pologne) ; MURS MURS (Faculté d’architecture la cambre horta, Bruxelles, Belgique) ; Giving Contours to Shadows (Neuer Berliner Kunstverein et SAVVY, Berlin, Allemagne),
 Now & After 14 (Galerie victoria, Centre national d’art contemporain, Moscou, Russie)…« Mandrake à disparu » Curator : Olivier Marboeuf, Espace KHIASMA, Les lilas, France. À « sous nos yeux », Curator : Abdellah Karroum, LA KUNSTHALLE,  centre d’art contemporain, Mulhouse, France (2013). À  Biennale de Bénin, « inventer le monde, L’artiste citoyen », Curator : Abdellah Karroum, Cotouno, Bénin. À « JF-JH Libertés » à L’appartement 22, Rabat,  Maroc. À  « Aquitaine Afrique : contacte, zones » Iwalewa Haus- Bayreuth- Allemagne, à « Sentences on the banks and others activities » curator : Abdellah Karroum, darat al funoun, Fondation Khalid Choman, Amman, Jordanie (2011), à « Africa light » biennal de Dakar OFF, Dakar, Sénégal et au Musée national du Mali, Bamako, Mali 2010-2011),— dont une exposition personnelle en 2012 : Vie privée et familiale (Espace 29, Bordeaux, France). Il a, par ailleurs, reçu en 2014 le 3e prix au festival international vidéo art « NOW & AFTER 14 » de Moscou.

À PROPOS DE L'ARTISTE